Instant d'apprendre (L')

Une approche dynamique de l'échec scolaire

PLANTEVIN-YANNI Emmanuelle Voir la biographie

date de parution : octobre 2013

Pages : 264

Pédagogies

Résumé

Contrairement à ce que l’on entend souvent, l’échec n’est pas toujours dû à l’absence de sens des apprentissages mais bien, parfois, à un excès de sens : c’est parce que l’élève vit dans un trop-plein d’émotions qu’il ne peut accéder au savoir.
C’est pourquoi, explique Emmanuelle Plantevin-Yanni, il ne faut pas toujours raisonner en termes de défaillance, de manque ou de handicap. Il peut même être dangereux d’accentuer la pression sur l’enfant en lui proposant de recommencer, de répéter, de s’obstiner dans les mêmes explications ou exercices.

En réalité, nul ne peut vraiment aider quiconque sans comprendre la nature de ses blocages. Il faut se placer délibérément du point de vue du sujet qui apprend afin de saisir ce que l’échec signifie pour lui. Ainsi, cet ouvrage montre-t-il que l’erreur doit être comprise comme partie intégrante de la logique du sujet ; elle s’inscrit à l’intérieur même du processus d’apprentissage et il faut l’intégrer dans le processus d’enseignement si l’on veut que celui-ci ait la moindre efficacité.

L’échec, que l’enseignant cherche à combattre, apparaît ici comme un moyen que se donne une personne pour se protéger face à l’inconnu ou au danger. Cet échec est à entendre comme le résultat possible de la rencontre du sujet avec la connaissance, une rencontre qui le surprend, le déstabilise et trouble ses pensées. C’est là où, précisément, peut se situer « l’instant d’apprendre » car c’est à ce moment-là que le sujet réorganise sa pensée. Il s’agit alors, pour l’enseignant, d’accompagner l’élève dans le passage difficile d’une rive à l’autre : de l’enfermement dans le vécu subjectif vers la connaissance partagée.

22,13 €